Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 14:51
Le vendredi 7 novembre, sur l'initiative de Jean-Noël Lefranc le Maire de La Rochebeaucourt, la Communauté de Communes organisait une conférence débat sur les cluzeaux et habitats troglodytes en Périgord Limousin.
Cette conférence était réalisée en partenariat avec les associations locales de défense du patrimoine : les Amis de St Pardoux, Vieux Mareuil Patrimoine et les Gardiens du Patrimoine de la Rochebeaucourt.

Patrice Conte
, archéologue à Limoges, nous a fait découvrir ce monde souterrain et mystérieux.
Une image de la conférence de P. Conte


Cette conférence et le débat qui a suivi ont conforté la piste d'un potentiel touristique sur le canton  en rapport avec la Maison des cluzeaux de Saint Pardoux de Mareuil et les nombreux sites du Mareuillais.
Ph. de Courcel et J.P. Couvy
*

Cette piste est suivie et creusée (sic) par la Communauté des communes du Pays Mareuillais depuis 2003.


* la dernière image montre une technique de construction d'un cluzeau
Commentaire vu sur le net (http://www.jedecouvrelafrance.com/):

 
" A la différence des grottes naturelles, les Cluzeaux sont des abris creusés par les hommes... 

Certains font remonter leur origine à l'époque gallo-romaine, mais tous s'accordent sur le fait qu'ils existaient à partir du Haut Moyen Age.

Ces refuges étaient quasiment invisibles, complètement "noyés" dans le paysage... creusés à flanc de paroi, comme ceux de Saint Pardoux de Mareuil qui sont tout à fait représentatifs. 

Ils répondent aux critères habituels : des couloirs étroits brusquement coudés, débouchant sur des salles au plafond bas ; des conduits verticaux comme système d'aération et qui permettaient de faire du feu – la fumée s'évacuait discrètement en surface dans un fourré – et des encoches dans les murs qui sont les traces de l'existence de portes ou de systèmes de fermeture. 

Tant que les châteaux forts n'existaient pas, les cluzeaux représentaient le seul moyen de défense pour les populations. Devant les invasions des Barbares, des Vandales, des Normands, se mettre à l'abri et pouvoir observer sans être vus était la seule chose à faire ! 

Puis la vocation de défense s'estompant, les cluzeaux ont eu d'autres types d'utilisation... habitat, lieu de stockage, poste de guet, lieu de culte... preuve en est la multitude de graffitis sur les murs ! A la différence des grottes naturelles, les Cluzeaux sont des abris creusés par les hommes..." 




Partager cet article

Repost 0
Lo goiasso de la Nisa - dans dans le voisinage
commenter cet article

commentaires